samedi 19 février 2011

Bertrand Gervais, FIGURES, LECTURES; LOGIQUES DE L'IMAGINAIRE TOME I, Montréal, Le Quartanier, 2007, 234 pages.

Si l'on veut comparer la figure au personnage, on peut dire que la figure est le personnage en tant qu'il est investi par un sujet: par son regard, par son désir, par sa volonté d'y reconnaître quelque chose. C'est le personnage en tant qu'il est l'objet d'un processus d'appropriation, le personnage devenu signifiant, devenu objet de pensée au sens plein, pensée qui émeut, qui obsède, qui est génératrice de sens et de signes. La figure, c'est le personnage transfiguré, métamorphosé en un symbole chargé de signification.
(p. 87)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire