mercredi 1 décembre 2010

Roseline Tremblay, L'ÉCRIVAIN IMAGINAIRE; essai sur le roman québécois 1960-1995, Montréal, Éditions Hurtubise HMH, 2004, 600 pages

Il m'apparaissait évident qu'une étude des représentations de l'écrivain dans le roman québécois pouvait fournir une matière abondante permettant de creuser des question fondamentales sur ses personnifications et son statut, notamment par l'analyse du discours des personnages. Ce qui ouvrait la voie à une étude des discours culturels et littéraires, à l'examen du rôle de l'intellectuel et de l'artiste, à la représentation d'un panorama des influences littéraires, enfin à l'explicitation d'une poétique de l'écriture propre au roman québécois.
(p. 29)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire