vendredi 13 août 2010

Dominique Maingueneau, LE DISCOURS LITTÉRAIRE, Paris, Armand Colin, 2004

Le discours littéraire inclut nombre d'écrivains qui prétendent œuvrer hors de toute appartenance; mais c'est justement une des caractéristique de ce type de discours que de susciter une telle prétention: ces écrivains trouvent leur pendant dans les ermites qui se sont retirés du monde ou les philosophes solitaires. Les "solitaires" peuvent sans doute s'éloigner des villes, mais non sortir de l'espace qui leur confère leur statut et sur lequel ils proposent leurs actes symboliques.
(p. 54)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire